Accueil > A la une
Actualité
Kig Ha Farz au Youdig

Le musée du Youdig : Un petit musée très intéressant, un travail énorme pour reconstituer à échelle réduite tout un village aux toits d’ardoise, des longères, le lavoir et les placettes peuplées de différents personnages, l’église et même le cimetière. Annick Le Lann (qui a réalisé tout cela au fil des années, avec son mari) en commente les différents éléments.
Les intérieurs permettent de voir le mobilier, les objets de la vie quotidienne, tout autant que les gens qui vivent là dans la 1ère moitié du 20e siècle. Des vêtements bretons, des coiffes, des poupées… Des bols et des assiettes en faïence… Les étagères d’une petite épicerie avec par exemple, les anciennes boîtes de Banania. La haute baratte en bois et son manche avec lequel il fallait taper pour faire le beurre. Même les instruments utilisés par l’arracheur de dents ! « J’ai revu ma jeunesse » concluait quelqu’un qui avait dormi autrefois dans un lit clos et qui retrouvait des objets de la vie quotidienne autrefois.
Les monts d’Arrée :
Dans son anthologie LA BRETAGNE, parue en 1928, Anatole Le Braz explique que la Bretagne n’est pas seulement maritime, mais qu’elle est aussi montagneuse. Si, si ! «  Montagnes ? Le titre paraîtra sans doute prétentieux, appliqué à des hauteurs dont la plus considérable - celle du Menez Mikel, entre Brasparts et Sizun - n’atteint pas quatre cents mètres. Les géologues disent qu’aux premiers âges du monde l’alpe bretonne ne le cédait à aucune autre pour l’audace des proportions ni pour la vigueur du relief. Seulement le travail des siècles l’a érodée, usée… C’est une altesse déchue. Encore a-t-elle conservé grand air. Ces montagnes qui n’en sont plus se souviennent de l’avoir été. Jusque dans leur médiocrité présente elles gardent un je ne sais quoi de fier et de sourcilleux qui ne permet point de les ravaler au rang de simples collines. »

Le Mont St Michel de Brasparts : Le Menez Mikel culmine à 381 mètres. Plusieurs de nos résident se décident à gravir la pente pour atteindre la chapelle, construite au 17e siècle et rénovée au siècle suivant. Grâce à une éclaircie, une vue sur le lac et la centrale de Brennilis toujours en cours de démantèlement et surtout sur les crêtes des Monts d’Arrée comme sur le Menez Hom plus lointain et les Montagnes Noires. L’impression d’être sur une autre planète ! Un paysage sauvage où le vent règne en maître.
Monique Mary





 
LES JARDINS D'ARCADIE QUIMPER
6 RUE JULES HENRIOT
29000 QUIMPER
 
Tél : 02.98.53.03.08
Fax : 02.98.64.77.51
 
contact@arcadie-quimper.fr
7 + 6 =
Conception et developpement du site : Web Expert Office - 2013